Fascinant à bien des égards, l'environnement forestier réserve de nombreuses surprises au détectoriste amateur qui sait où et comment réaliser ses recherches. Vous avez envie de mettre un peu de côté les champs et les plages pour vous consacrer à la détection en forêt ? Voici nos astuces pour optimiser vos sorties !

 

Sélectionnez des terrains à fort potentiel

Le territoire français compterait environ 16,3 millions d'hectares de forêt (chiffes de 2006-2011 issus de l'inventaire forestier national). Une surface énorme qu'il serait inenvisageable de passer au peigne fin avec votre détecteur de métaux, d'autant qu'un certain nombre d'hectares, notamment la forêt domaniale, sont purement et simplement interdits à la prospection. Alors, où commencer vos recherches ?

Pour accroître vos chances de tomber sur le bon filon, il faut vous focaliser sur les forêts qui ont historiquement accueilli ou environnés des villages, villes et autres fermes, au cours des siècles passés.

 

carte forêts en france

Les principaux massifs forestiers français - Source : http://evasion-online.com/carte-de-france/vacances-foret-de-france

 

Restez en bordure de forêt

À moins de suivre un chemin spécifique, une source ou d'avoir une autre vraie raison de le faire, il n'est pas forcément utile de s'aventurer profondément dans une forêt pour prospecter.

Il ne s'agirait pas d'oublier que la forêt a longtemps été synonyme de danger. Par conséquent, lorsqu'ils en avaient la possibilité, nombre de voyageurs se contentaient de rester en lisière des bois.

 

lisiere bois détection

N'oubliez pas la lisière des bois de forêt

 

Cherchez à proximité des vieux arbres

Avec leur aspect majestueux et leur large tronc, les plus vénérables habitants des forêts ont de tout temps attiré l'attention des êtres humains. Imaginez combien de voyageurs exténués et de bandits de grands chemins s'y sont appuyés, pour y reprendre des forces ou préparer leur forfait.

Certains y ont perdu quelques précieuses pièces, quand ce ne sont pas carrément des trésors enterrés à leur pied qui n'ont jamais revu leur propriétaire.

De la même manière, les arbres aux formes singulières, faciles à reconnaître, peuvent constituer de bien belles cachettes.

 

Longez les chemins et les cours d'eau

Il ne vous étonnera pas d'apprendre que beaucoup d'objets trouvés en forêt ont été dénichés aux abords des chemins et des cours d'eau. Rien de plus normal pour des lieux qui ont été foulés par des générations d'êtres humains, qui rejoignaient un village voisin ou parfois fuyaient une invasion.

Attention : si certains chemins ont été conservés, d'autres ont disparu ou ont été partiellement recouverts par la végétation. En apprenant à observer, vous devriez être en mesure de repérer les sentiers qui pourraient facilement échapper à l'oeil peu habitué du néophyte.

 

ruisseau forêt

N'hésitez-pas à longer les ruisseaux lors de vos sorties détection en forêt

 

Bien s'équiper avant de détecter

Ronces, branches, herbes, racines, rochers, serpents, insectes... environnement relativement épargné par l'activité humaine, la forêt est un milieu naturel qui recèle quelques dangers qu'il convient de ne pas négliger. D'où l'importance de vous équiper de bonnes chausses, d'un pantalon épais, de gants et d’une veste. Découvrez d'ailleurs les 5 accessoires indispensables aux passionnés de la détection.

Quant au détecteur de métaux à privilégier, il est important de choisir un un détecteur de métaux adapté à la forêt comme les détecteurs basse fréquence, capable de détecteur des objets à travers les épaisses couches d'humus et de feuilles qui recouvrent le sol.

Enfin, veillez également à adapter votre rythme de détection à la topographie du lieu en évitant notamment les balayages trop rapides.